MAGNETISME







L'impact de la chaleur est à redécouvrir à chaque extraction
Expérience primitive subjuguant le bon sens
Après l'oubli, l'inconsistance de l'oubli
Une mise bas radicale par les forces immuables
Soudain à découvert
Nu alors est le corps, dos et jambes, cou humide, sous l'omnipotence 
Nu est l'étonnement de se devoir à l'atmosphère
Humble et claqué au sol de stupéfaction
Face à cette autre face de la puissance
Et là, dans les méandres de l'apprivoisement, un ravissement
Rejoué, reconduit comme la marche nuptiale d'une idylle toujours neuve
L'aveu déroutant d'une passion parfaite
La lumière ostensible, lascive, gaillarde, magistrale
S'enroulant à la gorge, s'évanouissant d'aise
Un couple hypertrophié de perfection





 31 Août 2015







ASCENDANT











Rebondissant au rythme intouchable des lunes
Ouvertes au sol chaud des arènes sans mémoire
Les fesses abondantes des femmes syncopent l'optique
Assèchent les langues du jus mêlé de leur message
Voix aiguë enflée de désirs meurtris
Bulbes chatoyants advenus au fond de mondes opaques
Violence repue
Moelleux des masses ondulantes
Serrées au bas des reins par le fil ténu de la mesure
Obsession tutélaire
Caprice, indolence de la rupture







Août 2015