DOMINATION










Tout se replie alors
Et on attend
La fin viendra et sa rémission assourdie
De l'eau est tombée sur les sols par millions 
De l'eau vidant le ciel mat pendant des heures
Brassant dans ses mains les sols et les peurs
Le ciel s'explose et goutte infinie
Tout en-bas, l'habitant plonge
Les femmes enlèvent leurs chaussures
Et glissent leurs pieds nus au fond des flaques jaunes
Elles pissent debout sur les parkings
Ouvrant, pour qu'ils leur pardonnent
Leurs cuisses grasses aux Dieux








Inondations
Novembre 2015