TRACE













Le temps de la conservation de soi s'absorbe dans les ordres vibrants
Du conquistador aux épaules d'airain
Encerclant le point béni de la sveltesse, des hordes de corps se tendent
Enflammées par l'effort dominical, les faces humides tournées vers le puissant
Au rythme de leur volonté sans faille, les muscles luisants roulent
Emportés sans écho par le ronflement irrémédiable de l'océan.





Un dimanche, Plage du Diamant

 2012