SORTIE




Mon sang était à marée basse, retiré autour du seul îlot encore visible
Engourdie, je dormais le jour et creusait la nuit
Prête à repousser tout intrus en baissant simplement les paupières
Le retour à la surface se fait par pulsations
J'écarte les ombres d'une main
Avec précaution les pieds explorent un point au loin, en brillance

Courir est un quatuor
Le picotement dans les veinules repousse l'andante au bout des doigts
Il finira sur le dos, flottant
Eau ou larme emportées le long de la joue vers le silence des profondeurs
Abandonnée un instant ma lourdeur informe
Aux bras moelleux, tendus de l'Océan



Juillet 2014